Yokai

La compagnie

Marionnettiste et plasticienne, Violaine Fimbel s’est tout d’abord formée en 2008 auprès de David Girondin-Moab, (Cie Pseudonymo) après un bac Littéraire Théâtre et une Mise à Niveau en Arts Appliqués. La même année, elle suit une formation au Théâtre aux Mains Nues, une formation au LEM à l’école Jacques LECOQ, puis une autre avec la compagnie Les Antliaclastes. Elle collabore ensuite avec les compagnies Pseudonymo et Succursale 101 pendant 4 ans, en construction comme en manipulation, avant d’intégrer la IXe promotion de l’ESNAM, au cours de laquelle elle a la chance d’enrichir sa formation auprès d’artistes tels Fabrizio Montecchi, Stephen Mottram, Agnès Limbos, Frank Soehnle, Emma la clown ou encore Neville Tranter.
C’est dès la sortie de l’ESNAM, en octobre 2014, qu’elle choisit de créer sa compagnie, Yôkaï. Le terme Yôkaï désigne un monstre japonais, mais il veut dire plus généralement phénomène surnaturel, ou encore tout ce qui n’est pas humain. Cette idée de phénomène et de questionnement de la frontière entre ce qui fait qu’on est humain ou créature, a amené un lien évident avec l’approche de la marionnette au sein de la compagnie : Si le terme Yôkaï nous renvoie à tout ce qui n’est pas humain, le monstre, la marionnette, nous renvoient eux à la question : qu’est-ce qui est vraiment humain, au final ? Yôkaï décline son identité artistique à travers des univers visuels perturbants, des formes fantastiques, sortis de l’imaginaire de Violaine ou puisés dans les arts visuels (cinéma, peinture, sculpture, illustrations…) et la littérature. Désireuse de pousser encore plus loin son champ des possibles, Violaine vient également d’intégrer la formation sur la Magie Nouvelle dispensée au CNAC et encadrée par Raphael Navarro, de la Cie 14:20.
Il s’agit, avec la mise en place d’une telle atmosphère, de questionner notre rapport au réel et de créer un trouble lorsqu’on convoque ces sphères dérangeantes. Ce questionnement rejoint naturellement le medium de la marionnette et le rapport que le marionnettiste entretient avec celle-ci; une forme inanimée à qui l’on prête l’illusion de vie. La compagnie s’entoure de personnalités artistiques fortes, avec en commun l’intérêt de cultiver cette « inquiétante étrangeté », ce trouble que dégage la marionnette, et que chaque discipline qu’elle côtoie ne peut que révéler. Ainsi, venant tous d’horizons différents tant sur le plan géographique (Brésil, Allemagne, Slovénie et France) qu’artistique (arts plastiques, cirque, théâtre, musique), nous nous retrouvons autour des créations de Yôkaï en croisant nos savoirs et expériences artistiques, au service des ces « phénomènes surnaturels ». 

 

Soutiens et Partenaires

La compagnie Yokai est en soutien à l’émergence avec le Jardin Parallèle, fabrique marionnettique et laboratoire d’écritures nouvelles, et est subventionnée par la région Grand-Est.

GE_QUADRI                                           jardinparal

 


Soutenir Yokai

YOKAI est reconnue comme Association d’Intérêt Général. À ce titre, elle est habilitée à recevoir des dons des entreprises comme des particuliers.

Soutenir YOKAI, c’est :
– contribuer au développement de son activité sur le territoire régional et à son rayonnement à l’international.
– être solidaire d’un projet de développement culturel local.
– aussi participer à la promotion des arts de la marionnette.

Vos contributions accompagnent notre engagement associatif et notre volonté de poursuivre cette aventure artistique collective.

Les versements et dons effectués au profit des organismes d’intérêt général ouvrent droit à réduction d’impôt à hauteur de 66% de leur montant et dans la limite de 20% du revenu imposable lorsque les donateurs sont des particuliers (article 200-1e du Code Général des Impôts, et à hauteur de 60%M des versements et dans la limite de 5‰  du chiffre d’affaires réalisé lorsque les donateurs sont des entreprises assujetties à l’impôt sur le revenu ou à l’impôt sur les sociétés [art. 238 bis-1b]).  Soit pour 100€ donnés à l’association, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts de 66€ et donnez réellement 34€.