© 2019 Compagnie Yôkaï
Site réalisé par Jérôme ONY - contact@a2dcs.com

La Compagnie YOKAÏ dans le projet européen "NAPP" - Marionnettes et numérique

Numeric’s Art Puppetry Project est un projet européen Europe Creative portés par 4 partenaires reconnus dans le domaine des arts de la marionnette en Europe : le Théâtre de Marionnettes de Ljubljana en Slovénie, le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes en France, Teatrul Tony Bulandra à Targoviste en Roumanie et le Centre de la Marionnette de la Fédération Wallonie-Bruxelles en Belgique. 
Le projet a pour enjeu de faire entrer en résonance la marionnette et les arts numérique en développant au niveau européen des volets formations et d’accompagnement à la création. 
Lors de sa prochaine édition 2019, le Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes a mis en place un parcours NAPP-marionnettes et numérique pour mettre en valeur les compagnies de marionnette qui utilise l'art numérique dans leur spectacle.
 

La dernière création GIMME SHELTER de la Compagnie Yôkaï fait partie de ce parcours. 

Le FMTM a également sollicité la Compagnie Yôkaï pour mener des actions de sensibilisation et de mise en commun de ses recherches sur le numérique. En développant une approche sensible alliant marionnette, cinéma et magie nouvelle, la Compagnie s'inscrit dans ces nouvelles écritures numériques (elle a notamment reçu l'aide du CNC-Dicréam pour GIMME SHELTER).
 

Violaine Fimbel et Marjan Kunaver mèneront deux temps forts autour de leur recherche dans le cadre du projet NAPP :

- recherches menées par Yôkaï présentées aux étudiants de l'EiSINe de Charleville-Mézières (Ecole d’ingénieurs en Sciences Industrielles et Numérique) - mardi 24 septembre 2019

- présentation des recherches en cours et partage d'expérience - labo marionnette et numérique mené au FABLAB de Charleville-Mézières - appel à candidature à destination des professionnelles de la marionnette en Europe - du 18 au 25 novembre 2019

La Compagnie YOKAÏ engagée dans la RECHERCHE SUR LA MATIERE ET LE MOUVEMENT

avec le FABLAB/EISINe de Charleville-Mézières

Pendant la saison universitaire 2019/2010, la compagnie Yôkaï et l'URCA (Université de Reims Champagne Ardenne) s'associent pour monter un programme de recherche et de médiation. Grâce au soutien du SUAC et du FABLAB de Charleville-Mézières, les artistes de la compagnie seront en résidence au FABLAB et impliqueront 6 étudiants de l'EiSINe (Ecole d’ingénieurs en Sciences Industrielles et Numérique) dans leur démarche de recherche en création sur les aspects matériaux, robotique et numérique. Ils auront pour objectif la réalisation optimale (fluidité et fiabilité) des effets recherchés par l'équipe artistique qui travaille sur l'illusion et le trouble de la perception chez le spectateur. 
 

Avec la participation des étudiants de la Licence «Sciences Pour l’Ingénieur» (SPI) et « Conception et Processus de Mise en Forme des Matériaux » (CPMFM), de Céline SIMON, Enseignante, Responsable de la Licence SPI, Vincent MARQUET, Ingénieur d’études en productique/prototypage rapide, Laurine RENAUX, Fab Lab Manager et Nathalie Dahm, SUAC.